8 raisons incontestables de faire de l’optimisation du taux de conversion une priorité pour votre site

Dans un environnement toujours plus compétitif et alors qu’attirer des visiteurs (via Adwords, en référencement naturel, etc.) coûte de plus en plus cher, optimiser le taux de conversion et la rentabilité de votre site web devient une nécessité absolue.

Voici 8 raisons concrètes de mettre l’optimisation du taux de conversion au centre de vos priorités. Pour que votre entreprise survive sur internet. La faire prospérer. Attirer de nouveaux de clients. Augmenter vos marges et vos ventes. Et décupler votre rentabilité.

#1. Plus de clients, de ventes et de chiffre d’affaires.

Le premier point est évident. Si votre site convertit davantage, vous avez plus de clients pour le même nombre de visiteurs.

Ça veut dire plus de ventes. Et votre chiffre d’affaires augmente ! Et tout cela, gratuitement. Sans trafic supplémentaire ni nouvelles dépenses en publicité.

#2. Vous payez moins cher… pour chaque nouveau client.

Si vous êtes présent sur Google AdWords, vous savez à quel point une campagne peut se révéler coûteuse. Et parfois même difficilement rentable. Même chose avec n’importe quelle campagne publicitaire (Facebook Ads, display, etc.).

Même si l’essentiel de votre trafic vient des résultats naturels de Google, vous connaissez le prix et le temps nécessaire pour construire une stratégie de référencement naturel (SEO) efficace.

Grâce au travail d’optimisation du taux de conversion sur votre site internet, vos coûts d’acquisition (le prix payé – en publicité, en AdWords, en référencement, etc. – pour chaque nouvelle vente) diminuent. Cela veut dire que chaque nouveau client va vous coûter moins cher à acquérir.

Prenons un exemple.

  • Vous vendez un produit à 200 €.
  • Pour faire venir des visiteurs sur votre site, vous avez créé une campagne Google AdWords dont le coût par clic (CPC) est de 1 € en moyenne.
  • Votre taux de conversion est de 1% via cette source de trafic.

Cela veut dire que vous générez une vente pour chaque 100 visiteurs venus par AdWords. Votre coût d’acquisition (ce que cette vente vous a coûté) est donc de :

100 (visiteurs) x 1 € (votre CPC) / 1 (votre taux de conversion) = 100 €.

Chaque nouveau client, issu de Google AdWords, vous coûte donc 100 euros à acquérir.

Imaginons maintenant qu’après avoir optimisé votre site, vous doublez votre taux de conversion. Il passe à 2%. Pour chaque 100 visiteurs venant par AdWords, vous générez deux ventes. Votre coût d’acquisition est de :

100 (visiteurs) x 1 € (CPC) / 2 (taux de conversion) = 50 €.

Chaque nouveau client obtenu grâce au trafic de la campagne AdWords ne vous coûte plus que 50 euros. Chaque nouvelle vente vous coûte moins chère à générer. Et vos coûts d’acquisition diminuent !

#3. Une rentabilité et des bénéfices qui explosent !

C’est mathématique. Si vous faites plus de ventes avec le même nombre de visiteurs et sans dépenser plus en publicité, vos coûts d’acquisition diminuent. Et votre rentabilité explose !

Reprenons l’exemple précédent.

  • Votre produit est vendu 200 euros.
  • Son prix de revient (ce qu’il vous coûte à fabriquer et distribuer) est de 80 €.
  • Vous avez un taux de conversion de 1%. Et un CPC de 1 € sur AdWords. Chaque vente vous coûte donc 100 €.

Cela veut dire que votre marge brute est de :

200 € (prix de vente) – 80 € (prix de revient) – 100 € (coût d’acquisition) = 20 €.

En faisant passer votre taux de conversion à 2%, chaque nouvelle vente ne vous coûte « plus » que 50 €. Votre marge passe à :

200 € (prix de vente) – 80 € (prix de revient) – 50 € (coût d’acquisition) = 70 €.

Pour chaque vente, vous passez de 20 à 70 euros de bénéfice.

Conclusion, votre rentabilité et vos bénéfices explosent ! Un augmentation de 250% pour cet exemple ! Et encore, le taux de conversion n’y a été multiplié « que » par deux…

#4. Devenez celui qui « remporte tout ».

Sur Internet, la loi du « Winner takes all » – littéralement, « le gagnant remporte tout » – est souvent une réalité. Dans un environnement où les internautes ont toujours plus de choix, VOS concurrents sont toujours à portée de clic de vos clients potentiels.

C’est pourquoi VOUS devez être celui qui les « transforme » en clients. Celui que vos prospects choisiront plutôt qu’un autre concurrent. Celui qui « remporte tout ».

Personne n’a envie de choisir une alternative moins intéressante, lorsque d’autres sont disponibles. Tout le monde préfère commander chez celui qui parait le plus sérieux, persuasif, intéressant, efficace, ayant le meilleur produit ou service, etc.

Si vous voulez générer deux fois plus de ventes que votre concurrent, votre argumentaire marketing n’a pas nécessairement besoin d’être deux fois plus convaincant que le sien. Mais en étant au moins un peu plus persuasif que vos concurrents, vous devenez celui que les internautes choisiront. Celui qui génère la plupart des ventes.

Celui qui « remporte tout ».

#5. Plus de clients. Plus de parts de marché.

Conséquence immédiate des points précédents, en améliorant le potentiel de conversion de votre site internet, vous générez plus de ventes. Des clients qui vous choisissent plutôt que vos concurrents.

Conclusion : vous gagnez de nouvelles parts de marché face à la compétition et vous vous imposez dans votre secteur !

#6. Vous pouvez investir plus en publicité… en étant sûr d’être rentable.

Lorsque votre site convertit bien, vous pouvez dépenser davantage en publicité. Que ce soit sur Internet (AdWords, Facebook, display, etc.) ou sur d’autres médias (presse, radio ou TV).

Pourquoi ? Parce qu’avec un bon taux de conversion, vous savez que le ROI (Retour sur Investissement) de vos investissements publicitaires sera positif.

Ce qui est loin d’être toujours le cas…

Reprenons notre exemple.

  • Vous avez un produit à 200 € avec un prix de revient à 80 €. Donc 120 € de marge brute.
  • Vous voulez toucher davantage de clients via Google AdWords et être présent sur des mots-clés plus recherchés par les internautes.
  • Problème : plus compétitifs, ces mots-clés ont un coût par clic plus important. Disons 2 €.

Or, avec un taux de conversion à 1%, chaque nouvelle vente vous coûterait :

100 (visiteurs) x 2 € (CPC) / 1 (taux de conversion) = 200 €.

Vous perdez de l’argent. Chaque client vous coûte plus cher à acquérir (200 €) que ce qu’il vous rapporte (120 €). Cette campagne n’est pas rentable. Vous êtes donc obligé de l’arrêter.

Maintenant, avec un taux de conversion qui passe à 2%, chaque nouvelle vente ne vous coûte plus 200 € mais :

100 (visiteurs) x 2 € (CPC) / 2 (taux de conversion) = 100 €

Même en ajoutant les 80 € du coût de revient, vous restez rentable et dégagez un bénéfice de 20 € par nouvelle vente. Vous pouvez continuer d’investir dans cette nouvelle campagne, en sachant que vous resterez profitable.

Ce qui vous permet d’enregistrer encore plus de ventes. De nouveaux clients. De parts de marché. Et de chiffre d’affaires.

Et c’est la même chose pour les autres types de campagnes publicitaires. Le haut niveau de conversion de votre site vous permet de dépenser des sommes plus importantes en publicité. Car vous savez que ces prospects seront « transformés » en clients. Et que vous resterez bénéficiaire.

L’autre avantage, c’est que vous pouvez réutiliser ce qui a marché sur votre site pour vos campagnes publicitaires.

Par exemple, si une nouvelle accroche marketing a montré de bons résultats, il est probable qu’elle prouvera son efficacité en l’utilisant pour un titre d’annonce AdWords, sur une publicité Facebook ou comme accroche d’une nouvelle brochure.

#7. Vous avez plus de moyens. Pour investir et vous développer.

En générant plus de ventes avec un coût d’acquisition moins élevé, vous boostez votre chiffre d’affaires et vous multipliez vos bénéfices.

Résultat : vous avez plus de cash disponible pour assurer le développement de votre société. Ce qui vous permet de :

  • Embaucher de nouveaux collaborateurs.
  • Investir davantage en R&D.
  • Permettre à votre business d’avoir les reins plus solides et de pouvoir faire face à des situations difficiles.
  • Vous développer à l’international.
  • Concevoir un nouveau produit ou service.
  • Etc.

#8. L’élément qui peut faire la différence entre un site qui s’effondre… et un site qui prospère.

Le niveau de conversion de votre site a un impact majeur sur votre business. Ça peut être LA variable qui fera passer votre entreprise d’une situation difficile  à la rentabilité et au succès.

Reprenons une dernière fois notre exemple.

  • Imaginons que le taux de conversion ne soit pas de 1% mais de 0.75%.
  • Avec toujours un CPC moyen de 1 € sur Google AdWords, la principale source de trafic du site sur un marché ultra-compétitif.

Dans cette configuration, la société N’EST PAS rentable. Chaque nouveau client lui coûte :

100 (visiteurs) x 1 € (CPC) / 0.75 (taux de conversion) = 133.33 €

Auquel s’ajoute les 80 € du prix de revient. L’entreprise ne fait aucun bénéfice. Pire ! Elle perd de l’argent. Et risque, à terme, de mettre la clé sous la porte sans investissements extérieurs.

Cette situation, c’est malheureusement celle que doivent affronter un certain nombre d’entreprises. Surtout positionnées dans des secteurs compétitifs où les coûts d’acquisition client sont importants et les marges réduites.

Imaginons maintenant que ce site parvienne à une augmentation – mesurée – de 50% de son taux de conversion. Il passe à 1.125%.

Chaque nouveau client lui coûte donc :

100 (visiteurs) x 1 € (CPC) / 1.125 (taux de conversion) = 88.88 €

Même en ajoutant le prix de revient, la société dégage un bénéfice brut de 31.12 € pour chaque vente.

En optimisant la conversion et la rentabilité de son site, elle sort d’une situation où sa survie était menacée. Et peut désormais envisager sereinement son développement.